samedi 10 janvier 2015

La chevalière de Philippe NOIRET, acteur français (1930-2006)

Philippe NOIRET entre, en septembre 1945, au collège de Juilly en Seine-et-Marne. Dans le pensionnat, il est complexé par ses camarades, qui ont tous une ascendance aristocratique et portent la chevalière. 

Aussi, pendant les vacances, il demande et obtient la permission familiale d'arborer des armoiries créées par un héraldiste. Afin d'éviter tout problème d'usurpation, le choix se porte sur la reprise des armes d'un certain Quentin NOIRET (no 7376, inventaire Demay), seigneur de la Hamedde ou Hamaide (Ostricourt), lieutenant du mayeur de l'abbaye d'Anchin a Dourges en 1480, receveur de Lens, bailli de Jean, seigneur de la Tramerie et de Drocourt. Ce Quentin NOIRET n'eut pas de descendance masculine : seule l'existence d'une fille, Jacqueline, épouse de Marc de GLEN, est notifiée.


Blasonnement originel de Quentin NOIRET (1480) :
Écu au massacre de cerf. Ecu penché, timbré d'un heaume, supporté par deux hommes sauvages.

Blasonnement adopté par Philippe NOIRET :
De gueules au massacre de cerf d'argent.


1 commentaire:

Vincent Stevenin Sophrologue a dit…

Merci pour cette expiration. Avait-il enregistré ses armes, si oui, où ?